© 2019 Marie-Cécile Casier

Coppélia

"Et Réciproquement.."

Galerie Hôtel de ville

Besançon

2006

Bois, mousse, tissu, toile, moteur électrique, plastique, lecteur MP3, mini-caméra, vidéoprojecteur, 

Diamètre 6m

Cette installation se compose d’un cylindre de 6m de diamètre au sein duquel une danseuse tourne sur elle-même au gré d’une musique de Léo Delibe intitulée Coppélia. Elle danse sur ses mains et sa jupe qui ne sait faire rien d’autre que tomber montre ce qu’elle est censée cacher.

Son sexe apparaît mais il s’agit en fait d’un œil qui nous regarde, une caméra y faisant office de pupille. C’est ainsi que le "regardeur" devenant "voyeur" se retrouve face à face avec son image projetée sur la surface du cylindre qui fait écran. Cette image y est inversée, la danseuse nous invite alors à faire comme elle et nous entraîne dans sa danse…